Le dessin méditatif par Véronique Milioni

Le dessin méditatif pour vivre l’instant présent

Les prémices du dessin méditatif sont peut être les petits gribouillages effectués de manière inconsciente dans la marge d’une feuille de papier lors d’une prise de notes lorsqu’on assiste à une conférence, un cours ou que l’on passe des coups de téléphone.

On s’est tous déjà surpris à se servir du papier destiné aux notes comme d’un papier à griffonner. Ces dessins constitués de petits motifs répétitifs ne sollicite pas notre cerveau ou du moins pas assez pour en perturber notre communication ou notre compréhension. Mais ceux-ci nous font du bien à l’esprit et répondent à notre besoin de nous échapper, d’évacuer ou e nous occuper les mains.

L’art du lâcher prise

Guidé par la main et non hautement intellectualisé par le cerveau, le dessin méditatif est inné et très libre. À l’inverse du dessin réaliste, il ne demande pas une justesse extrême et n’impose pas de contrainte particulière. Il invite davantage à une expression spontanée de formes qui passent par la tête ou qui font du bien à l’âme.

La méthode

Il n’y a pas de réelle méthode, de forme spécifique à suivre ni de règle particulière. Le maître mot est la spontanéité. Ces dessins sont souvent réalisés à l’encre noire et sont entamés sans but précis. L’idée est de laisser l’esprit guider la main sans s’attacher à une idée fixe.

De la sorte, on peut remplir des formes de motifs mais aussi n’avoir aucune forme définie et en obtenir une par pur hasard. Il n’y a pas non plus d’erreur dans le dessin méditatif, l’imperfection fait la beauté de ces dessins légers.

Un apaisement pour le dessinateur et son spectateur

Cette pratique ouverte aux petits et grands ainsi qu’aux novices du dessin est reconnue pour ses vertus sur la créativité, la concentration et la dextérité. Il s’agit, en effet, de créer des motifs, de s’inspirer et de les recopier. Cette pratique s’accompagne aisément de la méditation et du yoga qui ont aussi vocation à libérer l’esprit et à le laisser s’exprimer en acceptant toutes ses formes.


Le dessin méditatif est aussi une porte ouverte pour le contemplateur. Son regard va être guidé par les formes, les motifs et va onduler le long des courbes du dessin. Il ramène au présent et incite à porter son attention sur les détails du dessin. Ce qui est déjà dans un premier temps un vecteur d’apaisement dans une journée et dans un second temps un facteur de réduction du stress.

Mon interprétation

Je pratique le dessin méditatif de façon régulière. Il me tenait à cœur de l’intégrer à mes collections pour éveiller à la spiritualité. Le bien-être est central dans chacune de mes créations. Avec le dessin méditatif, je souhaite harmoniser les intérieurs et apporter du calme aux esprits.


Je travaille aujourd’hui sur la montée d’escalier de La Commune. Elle sera parée d’une fresque méditative suivant le mouvement de l’escalier sur un papier peint panoramique. Je vous fais part de mes premiers croquis destinés à ces murs ascendants.
Un projet à suivre !

Bel été et profitez-en pour essayer le dessin méditatif et les partager avec moi !
Ce serait un grand plaisir pour moi de voir vos réalisations et de savoir ce qu’elles vous ont procuré.

Utilisez le #dessinmeditatif !